Le gang des mégères inapprivoisées de Tom Sharpe

Publié le par Vera Brieuc

"Dans le Northumberland, depuis des générations, les dames Grope font régner la terreur autour d’elles. Signes distinctifs : un physique ingrat, une nature antipathique et des pulsions castratrices inversement proportionnelles à leur volonté de se reproduire. Qu’à cela ne tienne ! Chez les Grope, on kidnappe les hommes de mère en fille. Une coutume familiale dont le jeune Esmond Burnes va faire les frais... Forcé de se réfugier chez son oncle suite à une agression alcoolisée de son père, l’innocent garçon va tomber entre les griffes de sa tante Belinda, née Grope, épouse frustrée et ménagère forcenée... Disparitions suspectes, soûleries aggravées et torrides accès de folie... Même la police va perdre le fil. Par l’un des maîtres de l’humour british, une nouvelle farce échevelée, explosive et hilarante."

Comme vous pouvez le deviner, j'ai craquer sur le titre. Dès que je l'ai vu, une seule envie : savoir ce qui se cachait derrière ces mots. Au final, selon moi, un mot peut définir ce roman ... particulier.

Ce livre est remplie d'humour et de second degré. Certains passages sont vraiment très drôles. De plus, je ne vous parle pas des femmes de la famille Grope. Elles m'ont un peu fait penser au Dalton, version féminin.

Après, comme vous en doutez, il y a des chapitres avec des exagérations tellement énorme que l'on se demande comment de telles personnalités ont pu germer dans la tête de l'auteur. J'ai vraiment essayé de réfléchir aux personnes de mon entourage qui pourraient ressembler un peu à ces femmes. Essayez, c'est vraiment marrant.

Malgré tout, je suis passée à côté de la fin. Pas de regret tout de même, un petit roman rafraîchissant court et agréable. Il n'y a vraiment pas de quoi s'en priver.
 

Publié dans Insolite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article