Le ciel est partout de Jandy Nelson

Publié le par Vera Brieuc

"Quand l’amour vient troubler l’acceptation d’un deuil: vibrant, lumineux, poignant et drôle à la fois.

Lennie Walker, dix-sept ans, est fan de littérature et de musique. Elevée par sa grand-mère, Manou, douce excentrique, elle vit dans l’ombre de Bailey, sa soeur ainée, qu’elle adorait et qui vient de décéder d’un arrêt cardiaque à l’âge de dix-neuf ans. Tout s’est écroulé pour Lennie qui se retrouve doublement orpheline car elle n’a jamais connu sa mère, une hippie fofolle partie explorer le monde. Alors qu’elle tombe amoureuse de Joe, un nouvel élève du lycée charismatique et guitariste génial, Lennie se sent attirée par Toby, qui était le petit ami de sa soeur. Leur amour pour Bailey les attire irrésistiblement l’un vers l’autre."


Pour être honnête, à la fin du livre, je me sentais incapable de faire l'article. Le thème du deuil n'est pas simple. Avec le recul, c'est important que le sujet ne reste pas tabou donc... Tadam...Le voilà :)

Je ne vais pas vous raconter l'histoire. La quatrième de couverture le fait très bien et le reste se découvre. Par contre, je peux vous dire que l'auteur relate avec brio la complexité des sentiments. Comment ne pas éprouver de culpabilité lorsqu'on ressent une once de bonheur alors que la mort vient de frapper à notre porte ?

A t-on le droit de continuer à vivre ? Vous vous doutez sûrement de la tournure que prendra ce roman. 

Mais, Jandy Nelson arrive à rendre le sujet accessible, pour les adultes comme pour les ados. L'écriture est tellement fluide, les sentiments retranscrits sans exagération avec une telle sincérité, mis en avant par la simplicité des mots. On ressent l'envie de partager et de transmettre, ce qui est le but ultime, non ?

En bref, c'est un petit bijou à la limite du roman philosophique.

 

Publié dans Emotion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article