La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

Publié le par Vera Brieuc

"La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l'introduit dans son univers. À mesure que s'affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville..."
 

Ce roman a été une grosse surprise. Le choix de ce roman vient simplement d'une volonté de vouloir lire un classique. Après, pourquoi pas celui-là...

Je ne regrette pas mon choix car ce livre est vraiment une perle ( sans faire de mauvais jeu de mots ;)).

Ma grosse appréhension était surtout le surplus de description. Soyez honnêtes, pendant notre scolarité, on a tous devant certaines lectures imposées eu une envie de passer certains passages ou d'arrêter la lecture à cause d'interminables descriptions. Dans La jeune fille à la perle, les descriptions sont présentes mais très bien dosées. C'est juste ce qu'il faut pour aider le lecteur à créer ses propres images.

On est transporté dans une autre époque dans laquelle la vie n'est pas simple surtout lorsque l'on est une jeune femme dans une famille pas très fortunée. Malgré tout, Griet arrive avec douceur et détermination à faire ses propres choix sans aller contre les règles implicites de l'époque. 

C'est une très belle découverte pleine de finesse, de poésie de la première à la dernière page.

Publié dans Classique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article