Les nouveaux voisins de Catherine Mckenzie

Publié le par Vera Brieuc

"Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de 6 ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l'assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l'endroit parfait pour un nouveau départ. Mais la présidente de l'association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d'e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage. Lorsqu'elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d'une rue sans histoires se transforme en cauchemar."

Honnêtement, plusieurs fois, j'ai hésité à arrêter ce roman. Certes, il y a du suspense mais on y trouve aussi beaucoup d'histoires de quartier à la desperate housewife.

Mais, ce qui nous tient en haleine, c'est le pourquoi. Pourquoi Julie, une auteure, est harcelée dans son quotidien ? Pourquoi cela continue malgré son déménagement ? Est-ce la même personne ?

Julie vient de déménager pour trouver refuge dans une zone pavillonnaire à l'apparence parfaite. Dans son nouveau quartier tout est sous contrôle pour que le quartier reste toujours parfait. En apparence en tout cas, je pense que vous vous en doutez. 

L'histoire en elle-même est agréable. J'ai apprécié les aller-retour. Dans le présent, il y a un procès dont le jugement va être prononcé. Le passé raconte les faits et on y découvre petit à petit les brides de l'histoire. L'auteure arrive avec le dénouement à nous surprendre. Comme quoi, il ne faut pas se fier à sa première impression.

Le livre est dans l'ensemble agréable mais un peu long. L'envie de découvrir m'a poussé à aller au bout et je ne le regrette pas.

Publié dans Suspense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article